Premier retournement de compost à Sainte-Blandine !

Bonjour à toutes et tous !

Nous avons procédé au premier retournement du composteur de l’église Sainte-Blandine !

5 personnes bien motivées étaient présente ce jeudi matin 19/04 à 10H30 : Etienne et Noémie de la MJC, Coralie Scribe maitre composteur pour la métropole, Jean-Alain Garavel (journaliste du Progrès) et Maud, une des référentes du composteur Ste Blandine.

Coralie Scribe est venue nous accompagner et nous apporter ses connaissances pour ce 1er retournement. Elle nous a, en plus de passer au peigne fin la qualité de notre compost, présenté comment les petits auxiliaires / insectes décomposent nos déchets organiques et ce qu’ils peuvent manger ou non (une étiquette plastique imprimée survit donc tranquillement dans son composteur de poche pour la démonstration).

1er bilan : une heure (max) pour retourner les 1500L de compost, 1h30 pour papoter et apprendre avec Coralie comment ça marche dans le détail, renseigner des habitant-e-s, amuser des enfants… La prochaine fois, le jour et l’heure seront adaptés aux bénévoles motivés car nous n’aurons pas de rendez-vous d’accompagnement pédagogique.

Résultat : notre compost est très sain ! BRAVO et merci à toutes-tous !

60degre

60°c de température, signe d’une décomposition au cœur de son activité, plein de petits insectes auxiliaires (fourmis, lombrics « rouges » de compost…) déjà à l’œuvre au fond, pas d’intrusion de nuisibles.

Seulement 8 petits débris inadaptés retirés du compost : des élastiques autour des fanes de légumes, 2 étiquettes… Un bilan très encourageant pour la suite !

4 500L de déchets sont transformés en 1 500L de compost en train de mûrir : c’est une production apparemment énorme, pour seulement 2 mois de fonctionnement et une quarantaine de foyers qui a ravi notre Maître Compostier, Coralie.

Les points à réviser :

  • Notre compost est un peu sec : nous l’avons donc arrosé en le déplaçant dans son bac de maturation. La fontaine la plus proche est celle du jardin d’enfant, de l’autre côté de l’église.
  • Une vingtaine de morceaux de légumes, de tête d’ananas ou d’écorces d’orange on été redécoupés car beaucoup trop gros et donc toujours entiers.
  • Une centaine de coquilles d’œufs que nous avons écrasés à la main…s’il vous plaît, donner leur un bon coup de pelle en le mettant dans le compost !
  • Nous avons trouvé des apports en litière pour chat, ces déchets ne sont pas compostables! Merci de ne pas les introduire dans vos bios seaux.

Infos complémentaires :

  • Si vous trouvez en ces temps de jardinage intensif, dans vos parcelles ou jardinières, de petites bêtes ressemblant à celle-ci :

cétoinedorée

Prenez soin de les garder de côté et de les ajouter dans le bac de maturation ! Ce sont des larves de cétoine dorée, des auxiliaires très actifs dans la décomposition de la matière organique.

  • De nouveau outils :
    • Un petit pot sera mis en place pour recueillir les débris qui ne doivent pas être compostés et les laisser visible dans le bac de matière sèche, pour que nous puissions voir et éviter d’éventuelles erreurs de compostages.
    • Un couteau pour redécouper les gros déchets sera aussi installé.
    • Des gants les rejoindront pour protéger nos petites mains et inciter chacun-e à intervenir pour enlever un débris plastic perdu ou écraser une coquille d’œuf entière.
    • Peut-être un arrosoir si notre compost reste trop sec et un « carotteur » à compost pour remonter un bout du fond du compost.
    • Une foire aux questions sera postée sur le site Développement durable de la MJC pour reprendre les questions / réponses connues posées par les adhérents. N’hésitez pas à transmettre les vôtres à Etienne par mél sur compost@mjc-confluence.fr d’ici 2 semaines.
  • Réparation : un appel aux services de la Métropole sera fait pour mettre des vis oubliées (2 bacs sont un peu déformés).

Un grand merci à toutes et à tous pour votre implication dans ce beau projet éco-citoyens !

Publicités