Opération Matière Sèche !

Ramassage de feuilles d’arbre et décompactage de bottes de paille

 

Le jeudi 13 décembre nous avons été 5 courageuses à affronter le froid pour ajouter de la matière sèche au composteur de Sainte-Blandine. Nous nous sommes réunies au jardin Gilibert, attenant à l’école.

Première étape : décompacter la paille

Comme expliqué dans les articles concernant les troisièmes retournement de compost de Gilibert et de Sainte-Blandine,  nous avons un stock de bottes de paille ayant servi à faire pousser des pleurotes. La paille étant broyée, tassée et humide, le décompactage en petits morceaux est importante afin de conserver un compost aéré.

Deuxième étape : mélanger avec d’autres éléments

La paille est trop humide et a tendance à former des amas qui ne permettent pas une bonne circulation d’aire dans le compost, nous l’avons donc mélangée à des feuilles du jardin Gilibert, des branchages fins coupés en petits morceaux et des débris d’une paille de l’année passée. Nous avons réparti le tout sur une bâche comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessous à droite.

Troisième étape : l’amener à Sainte-Blandine

Notre super mélange de matière sèche a été emmené jusqu’à Sainte-Blandine  à l’aide de l’utilitaire de la MJC. Nous avons pu remplir une partie du bac comme le montre la photo ci-contre. Cette quantité devrait permettre d’attendre un arrivage de feuilles mortes prévu le 21 décembre.

Matiere-seche-Sainte-Blandine.jpg

RAPPEL : comme vous pouvez le voir, les planches des bacs peuvent s’enlever par le haut afin d’avoir accès plus facilement au contenu !

Nous en avons aussi profité pour regarder l’état du compost. En l’absence de matière sèche une forte odeur s’en dégageait, nous l’avons donc remué sur les 40 premiers centimètres en y ajoutant des feuilles mortes. L’attache du cadenas du bac de maturation est tordue et a besoin d’être redressée. Nous avons également remarqué que le bac de maturation est enduit d’humidité et d’un film poisseux à l’intérieur. Un premier nettoyage n’a pas suffit à l’enlever, un second plus conséquent sera efficace nous l’espérons.

Ce qu’il nous reste à faire…

Nous avons pu amener un peu du compost mûr au jardin Gilibert, il nous faudra cependant revenir en chercher si nous voulons faire un paillage conséquent. Le composteur de Ciel et Terre à Perrache n’a pas pu profiter d’un nouvel apport de matière sèche. Nous avons préparé un peu de mélange paille/feuilles/petits branchages qu’il nous faudra compléter et amener lors du retournement le jeudi 20 décembre !

 

Un très grand merci à celles qui sont venues nous soutenir et participer ! Bon compostage à toutes et à tous !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s